Les principes du concept « zéro déchet »

Le concept zéro déchet est vraiment à la mode en ce moment. Les réseaux sociaux ont sans aucun doute fortement contribué à sa diffusion, mais qu’est-ce que le zéro déchet ?

Tendre vers le zéro déchet n’est pas simple dans notre société de consommation. Nous consommons encore et encore et produisons toujours plus de déchets. Je suis sûre que vous avez plusieurs poubelles dans votre maison, dans la cuisine, dans la ou les salles de bains, dans le garage, dans les toilettes, dans les bureaux…  Et c’est ainsi dans toutes les maisons, mais aussi dans toutes les entreprises .. nous accumulons beaucoup de poubelles, beaucoup de déchets.

Fonctionnement d’une décharge

Pour atteindre le zéro déchet, il est important de comprendre le fonctionnement d’une décharge et les problèmes qui s’y rattachent. La plupart des gens pensent qu’une décharge est un tas de compost géant mais ce n’est pas le cas. Toutes sortes de déchets finissent dans des décharges : nourriture, matières dangereuses comme les ampoules, le plastique, le papier, etc. 

Les camions qui collectent les déchets déversent leurs contenus (déchets de cuisine, bois, plastique….) dans les bennes, où les déchets sont compactés pour diminuer leur volume et favoriser la fermentation des matières organiques qu’ils contiennent en chassant l’air. Le mélange des différents matériaux dégage une odeur désagréable (échappement de gaz nocifs).

Du processus de décomposition peut s’échapper du lixiviat qui peut contaminer le sol, les nappes phréatiques et constitue donc une menace importante et préoccupante.

La décomposition par fermentation des déchets organiques produit également des gaz,  du méthane, principalement, un gaz avec un potentiel d’effet de serre 25 fois plus élevé que le CO2. La loi oblige les exploitants de décharges à installer, des systèmes de captage du gaz. Mais des fuites de gaz se produisent dans l’atmosphère et participent au réchauffement climatique.

Il y a également le problème du plastique qui n’est pas biodégradable. Il se dégrade lentement en se décomposant en plus petits morceaux sur des centaines d’années, et pollué le sol et l’eau. 

Alors évidemment les décharges c’est bien en théorie, mais elles s’avèrent être un problème majeur à cause de notre surconsommation. 

Le zéro déchet

Le zéro déchet est le concept simple qui consiste à ne pas créer de dechet, à ne rien envoyer à la décharge.

Mais ce n’est pas si facile ! C’est beaucoup plus compliqué et pour cela, il faut se pencher sur l’histoire du mouvement zéro déchet.

L’histoire du zéro déchet

Bea Johnson est une pionnière du mouvement zéro déchet, mais c’est en fait un chimiste du nom de Paul Palmer qui, en 1973, a fondé les Zero Waste Systems (ZWS) pour recycler tous les types de produits chimiques en excès après avoir appris que les entreprises d’électronique de la Silicon Valley jetaient d’énormes quantités de produits chimiques industriels parfaitement utilisables.

Selon Wikipedia « en 2008, Zéro Déchet était un terme utilisé pour décrire les pratiques de fabrication et de gestion des déchets municipaux. Bea Johnson a décidé de l’appliquer à son foyer et a créé le mouvement qu’il est aujourd’hui !

Le zéro déchet un vrai style de vie  

Dans son livre, Zero Waste Home, Bea Johnson illustre comment la vie zéro déchet peut être appliquée aux actions individuelles que chacun de nous peut entreprendre en appliquant ses 5 R :

Refusez les choses dont vous n’avez tout simplement pas besoin comme le plastique à usage unique, les sacs en plastique, par exemple.

Réduire : cela peut signifier faire don d’articles dont vous n’avez plus besoin ou dont vous n’utilisez plus, ou réduire le nombre de choses que vous achetez. Arrêtez d’acheter autant de vêtements, cherchez des alternatives pour remplacer le plastique comme le verre ou le métal. 

Réutiliser : au lieu de jeter des choses, réutilisez-les, recyclez-les ou réutilisez-les. Achetez de l’occasion autant que vous le pouvez pour donner une nouvelle vie aux vieilles choses. Vous avez des bocaux en verre ? Utilisez-les pour conserver les aliments. 

Recycler : faites les trois R ci-dessus avant d’en arriver là. Apprenez à connaître votre centre de recyclage. 

« Rendre à la Terre » : Compostez vos ordures ménagères. 

L’avenir du zéro déchet 

Les petites actions individuelles comptent, elles s’additionnent toutes. Mais pour atteindre le zéro déchet (ou moins de déchets), nous devons commencer à la source et cela signifie envisager une économie plus circulaire.

L’économie circulaire consiste à produire des biens et des services de manière durable en limitant la consommation et le gaspillage des ressources et la production des déchets. Il s’agit de passer d’une société du tout jetable à un modèle économique plus circulaire.

Source : écologie.gouv.fr

Crédit : MTE

Passer à une économie circulaire signifie qu’au lieu de jeter toutes les ressources, nous créons un système où toutes elles peuvent être entièrement réutilisées et réintroduites dans le système. L’objectif est de ne créer aucun déchet.

Pour que notre société passe à une économie circulaire, nous devons nous éloigner de la production industrielle, dépendante des combustibles fossiles, et de l’économie « extraire consommer jeter » pour une économie axée sur la longévité, le renouvellement, la réutilisation et la réparation des produits. 

Préservation des ressources, de notre environnement, de notre santé, permettre le développement économique et industriel des territoires, réduire les déchets et le gaspillage : l’économie circulaire est un modèle économique qui vise à répondre à ces enjeux. Elle vise à passer d’une société du tout jetable, basé sur une économie linéaire (extraire, fabriquer, consommer, jeter) vers un modèle économique plus circulaire.

Source : écologie.gouv.fr

Comment vivre une vie plus zéro déchet?

Tout commence avec une prise de conscience. Il s’agit de comprendre que tout ce que vous achetez a un impact sur le monde et surtout d’en tenir compte. Nous avons le choix et nous pouvons agir individuellement.

La vie sans déchets est un processus qui ne se fait pas du jour au lendemain, mais en prenant quelques petites mesures à la fois:

1. Éliminez les articles à usage unique

Les plastiques à usage unique ou les articles en papier comme les serviettes en papier et les bouteilles en plastique … contribuent aux déchets. Utilisez des serviettes en tissu réutilisables, des couverts en métal..  pour réduire la quantité de déchets de papier et de plastique. Gardez votre propre bouteille d’eau réutilisable à portée de main plutôt que d’acheter de nouvelles bouteilles en plastique.

2. Observez vos déchets

Apprenez à mieux comprendre vos habitudes de déchets pour les réduire. Par exemple, si la plupart de vos déchets sont alimentaires, prenez des mesures pour modifier vos habitudes d’achat afin de n’acheter que ce que vous pouvez raisonnablement consommer.

3- Recyclez

Le recyclage est le processus par lequel les matériaux usagés sont transformés en nouveaux produits. Le recyclage réduit notre besoin d’utiliser de nouvelles ressources, économise de l’énergie, minimise les émissions de gaz à effet de serre et réduit la déforestation.

4- Achetez vos vêtements dans les friperies

L’achat de vêtements d’occasion dans une friperie est un excellent moyen de réutiliser des matériaux préexistants, plutôt que d’acheter de nouveaux vêtements qui sont plus susceptibles de se retrouver dans une décharge. 

5- Réutilisez les articles ménagers

Il existe de nombreux articles que vous pouvez réutiliser pour réduire les déchets : les pots de confiture font d’excellents récipients de stockage pour les aliments par exemple. Vous pouvez transformer un vieux drap de lit en sac réutilisable pour faire vos courses. Utilisez des sacs en tissu pour transporter des produits frais.

6- Compostez

Une grande partie des déchets alimentaires que nous produisons, comme les coquilles d’œufs ou les pelures de fruits, sont des matériaux compostables. Dans de bonnes conditions, le compostage peut transformer vos restes de nourriture en une nutrition organique pure pour votre jardin par exemple. 

7- Achetez des aliments frais

Les aliments transformés sont souvent emballés dans des emballages en plastique nocifs pour l’environnement. Acheter plus d’aliments frais est un excellent moyen d’utiliser moins de plastique. Les fruits et légumes frais peuvent être transporté du magasin a la maison dans votre sac réutilisable. Si vous mangez de la viande, vous pouvez apporter vos propres contenants au boucher.

8- Utilisez des piles rechargeables

Si vous utilisez des appareils électroniques avec des piles jetables, essayez de passer à des versions rechargeables. Les piles rechargeables vous aident à économiser de des emballages. Les piles vides empoisonnent le sol dans les décharges.

10- Achetez en gros, en vrac

Beaucoup de magasins, grandes surfaces ou petits commerces bio, proposent les céréales, les pâtes, le riz, le café… en vrac. Munissez-vous de vos propres contenants et achetez vos produits en vrac. Vous réduirez ainsi vos déchets.

11- Remplacez les sacs en plastique par des sacs en tissu réutilisables

Les sacs en plastique dont source de pollution car ils ne se décomposent pas. Ils obstruent les cours d’eau, polluent les mers et les océans.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.