Qu’est-ce que le compostage ?

Avez-vous déjà essayé le compostage maison ? C’est l’une des meilleures actions a entreprendre si vous souhaitez vivre une vie sans déchets.

Le compostage

Le compostage est un processus biologique de conversion des matières organiques en un produit semblable à un terreau, riche en composés humiques et minéraux appelé compost. 

Le compost est donc une matière organique composée de matériaux biodégradables comme des feuilles, de l’herbe sèche, des restes de cuisine et des déchets de jardin. Lorsqu’il est produit dans de bonnes conditions, le compost offre un engrais organique riche en nutriments que votre jardin adorera. Vous pouvez le mélanger à votre sol ou l’utiliser comme paillis.

Les avantages du compost

1- Vos plantes sont plus saines

Ce compost rend votre sol fertile, il améliore la qualité du sol et ajoute des microbes et des nutriments bénéfiques facilitant un peu la croissance. Des sols plus sains signifient que vos plantes deviendront plus grandes et plus fortes et seront capables de combattre les maladies.

2. C’est très bénéfique pour l’environnement

Le compostage réduit les déchets, c’est une forme idéale de recyclage. En faisant votre compostage maison, vous réduisez les déchets inutiles qui se dirigent vers les décharges. Si vous compostez correctement, vous pouvez réduire ou éliminer le besoin d’engrais et, comme cela aide le sol à retenir l’eau, vous pouvez réduire la quantité d’eau dont vous avez besoin, ce qui vous permet d’économiser de l’argent sur votre facture d’eau.

3. Il aide au drainage du sol

Le compost peut absorber plus d’eau, un peu comme une éponge, il aide à ralentir le drainage et fournit plus d’eau à vos plantes. Ce qui signifie arroser moins.

4. Il équilibre les niveaux de PH de vos sols

Obtenir le bon pH pour le sol est difficile, il peut être trop alcalin ou trop acide. Un bon compost permet de neutraliser le PH du sol.

Qu’est-ce qui est compostable?

Remarque : vous pouvez avoir des articles dans votre maison qui disent qu’ils sont soit « biodégradables » ou « compostables » comme des pailles, ces articles finissent par se décomposer, mais cela peut leur prendre très longtemps. 

Les matières molles et humides, riches en azote pour un compostage maison :

  • Les épluchures et déchets de fruits et légumes. 
  • La peau de légumes, les noyaux de pomme à poire, les écorces de pastèque, les tiges, la laitue ou les épinards, les pelures de banane, etc.
  • Marc de café
  • Thé en vrac, pas en sachets de thé, ils contiennent généralement du plastique
  • Feuilles, plantes de jardin ..
  • Résidus de récolte du potager (trognons, fanes, pieds fanés, éclaircies…).
  • Mauvaises herbes

Les matières brunes, sèches et dures, riches en carbone

  • Papiers, cartons et tissus cellulosiques (mouchoirs en papier, essuie-tout, feuilles de papier journal où on a épluché des légumes) 
  • Bois de taille et broussailles
  • Petites brindilles
  • Paille 
  • Fleurs fanées, foin
  • Tiges et feuilles sèches
  • Litières de petits animaux herbivores : lapin, cobaye, etc.
  • Emballages avec le label « OK Compost HOME »
  • Écorces broyées

Avec précaution

  • Les coquilles d’œufs cassées (écrasez-les d’abord) et cartons d’œufs
  • Pain rassis
  • Restes alimentaires cuits (petite quantité et bien enfouis)

Qu’est-ce qui n’est pas compostable ?

Il y a certaines choses qui ne peuvent être compostées. Les mettre dans le bac à compost contaminera ce dernier et tout votre travail aura été inutile.

  • Graisses, saindoux ou huiles aliments transformés
  • Cendre de barbecue
  • Poussières d’aspirateur
  • Des excréments humains.
  • Textiles synthétiques de toute nature.
  • Maroquinerie.
  • Les gâteaux à haute teneur en sucre.
  • Pas de sachets de thé (ils contiennent du plastique)
  • Pas de dosettes de café non plus, même s’ils disent biodégradable sur l’étiquette.
  • Textiles
  • Mégots de cigarettes.
  • Litière pour chat, utilisée ou non.

Comment composter?

La plupart du compostage maison commence dans la cuisine, lorsque vous cuisinez ou nettoyez le réfrigérateur, vous aurez beaucoup d’articles qui seront ajoutés à un tas de compost. Vous pouvez avoir un petit bac à l’intérieur de la cuisine que vous ramassez quotidiennement ou vous pouvez avoir un bac à compost plus grand à l’extérieur.

Si vous vivez dans une ville qui collecte des déchets organiques, vous utilisez peut-être uniquement ces déchets. Mais si vous jardinez et plantez votre propre nourriture , il peut être intéressant d’essayer un bac plus grand à l’extérieur de la maison.

Pour obtenir un compost de qualité, il faut avoir un équilibre entre les matières carbonées (comme les feuilles mortes) et les matières azotées (tel que les pelures et épluchures de fruits et légumes). Bonne nouvelle, on trouve tous les ingrédients dans la cuisine et le jardin!

Compostage maison, comment faire?

Déposez vos matières azotées dans votre composteur
Ajoutez-y le double, en volume, de feuilles mortes ou autres matières riches en carbone
Brassez à l’occasion pour l’aérer et laissez reposer
La matière se transforme en compost grâce au travail des microorganismes et des invertébrés du sol. Assurez-vous qu’ils ont assez d’air et d’eau (mais pas trop) pour faire leur travail!
Après environ un an, vous obtiendrez du compost, un produit brun foncé qui a l’odeur et l’apparence d’un terreau, pour enrichir votre jardin, vos plate bandes, votre jardin ou votre gazon.

Source : https://www.recyc-quebec.gouv.qc.ca/citoyens/matieres-organiques/compostage-domestique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller au contenu principal