Notre peau

La peau ou pellis en latin, est un organe composé de plusieurs couches superposées : l’épiderme, le derme, l’hypoderme. Elle est notre barrière de protection contre les agressions extérieures (chaud, froid, bactéries ..). Mais elle nous protège aussi contre les UV, elle régule la température de notre corps, elle fabrique de la vitamine D utile pour les os. 
Lire l’article : Les soins du visage maison pour une belle peau

La peau, derme, épiderme, hypoderme,

Les 3 couches de tissus qui la composent lui donne son élasticité, sa résistance, sa souplesse. Le derme et l’épiderme contiennent les kératines qui assurent protection et imperméabilité de la peau.

L’épiderme

L’épiderme est la couche la plus superieure de la peau.
Plusieurs types de cellules sont présents dans cette couche :
– Les kératinocytes, et comme l’explique le site le figaro-santé, les kératinocytes .. »naissent à la partie profonde de l’épiderme, puis remontent vers la surface où elles meurent. Elles sont disposées en couches empilées les unes au-dessus des autres. Au cours de leur migration vers les couches superficielles, les kératinocytes produisent de la kératine, protéine qui remplit progressivement la cellule et la détruit. À la partie supérieure de l’épiderme, seules subsistent des lamelles de kératine qui forment la couche cornée. C’est cette couche cornée qui desquame. »
– Les mélanocytes qui produisent la mélanine qui est responsable de la couleur de la peau.
– Les cellules de Langerhans dont le rôle est de défendre l’organisme contre les agressions extérieures et les allergiques.
– Les glandes sébacées qui sécrètent le sébum 
Plus d’informations sur le site wikipedia : L’épiderme

Le derme

Le derme est une couche plus épaisse, situé sous l’épiderme. Il structure la peau. Il contient du collagène, de l’élastine ..  Il maintient souplesse et élasticité de la peau, il absorbe l’eau et la conserve (Hydratation de la peau).. Et comme l’explique très bien wikipedi : le derme  » est irrigué par le sang (système sanguin en candélabre). Il prend en charge la nutrition de l’épiderme par diffusion.
Ses fibres protéiques font de lui une véritable assise pour l’épiderme dont le vieillissement est à l’origine de l’apparition des rides et autres signes du vieillissement cutané. Outre son rôle nutritif, le derme joue également un rôle primordial dans la thermorégulation et dans la cicatrisation ainsi que dans l’élimination de produits toxiques (par la sueur qui contient de l’urée). « 

L’hypoderme

L’hypoderme est la couche de tissu qui compose la peau la plus profonde et la plus épaisse. Il est constitué de cellules qui accumulation et stocke les graisses. L’hypoderme joue le rôle de réserve énergétique, et isole le corps.
Plus d’informations sur le site http://www.skin-science.fr/ : L’hypoderme

Capacité d’autoréparation de la peau

Comme nous l’explique très bien le site dermo-info.fr, « La peau possède une capacité d’autoréparation. Lorsqu’une agression rompt la continuité de la barrière cutanée, un processus de cicatrisation se met en place. Il permet de rétablir l’intégrité de la barrière cutanée en une semaine environ dans le cas de plaies légères. Si la cicatrisation est un phénomène naturel, de nombreux éléments vont jouer sur la rapidité et la qualité de ce processus. Celui-ci est sous la dépendance de nombreux facteurs tels que l’âge et l’état général de l’individu, la cause de la lésion, sa profondeur ou sa localisation. »

Sources : 
http://www.cnrs.fr/cw/dossiers/doschim/decouv/peau/
http://www.skin-science.fr/
Dossier complet sur le site dermo-info.fr
https://fr.wikipedia.org/wiki/Peau

NOTE: Toutes ces informations ne sont présentées qu’a des fins éducatives.