Les bienfaits du miel

Lorsque l’on parle de disparition d’espèces animales, on pense à ces pauvres ours qui meurent, isolés sur un morceau de banquise au milieu de l’océan.. mais on ne pense pas souvent aux abeilles, ces petites ouvrières de la ruche, si précieuses pour notre vie, qui elles aussi sont en grand danger, intoxiquées, empoisonnées par les pesticides…

Les dernières découvertes scientifiques concernant les vertus médicinales des produits de la ruche, l’engouement pour la cosmétique à base de miel, de gelée royale va peut être mettre leur situation en relief, et permettre de développer des initiatives pour leur sauvegarde.

Mais tout d’abord quelques mots sur le miel

Le miel est avant tout un produit de la ruche, pur, 100% naturel. Les petites abeilles butinent le nectar des fleurs puis le transforment pour créer cette substance sucrée, délicieuse, très énergétique, composé de saccharose, d’eau, de salive d’abeille contenant une enzyme.
De plus les abeilles butinent certaines plantes médicinales, et transmet ainsi les propriétés de la plante au miel qu’elle fabrique. Par exemple, le miel de Nouvelle-Zélande contient les molecules, les propriétés de l’arbre à thé. Un potentiel a exploiter.

Composition du miel

  • 70 à 75 % de sucre – glucose, fructose, maltose, saccharose …
  • 15 à 20 % d’eau
  • Lipide, corps gras infime
  • Protides en petite quantité (acides aminés,…)
  • Elements minéraux
  • Vitamines
  • Autres …

Il contient d’autres substances comme des oligo-éléments du potassium, calcium, sodium, magnésium, manganèse, fer, cuivre, bore, silicium, phosphore, or et argent, des vitamines B1, B2, B6, PP, C, …

Bref, le miel est un produit naturel très complexe.

Les vertus thérapeutiques du miel

Le miel fait actuellement l’objet d’une attention particulière et depuis que les microbes sont devenus résistants aux antibiotiques. Les études entreprises attestent de l’efficacité du miel pour lutter contre les microbes. Il permet la cicatrisation de certaines plaies, et il a fait son apparition dans les hôpitaux où il est sérieusement utilisé.

Un exemple nous est fourni dans un article du journal « Le point » intitulé « Mon médecin est une abeille » écrit par Frédéric Lewino. L’auteur de cet article nous raconte l’histoire d’Antoine Bonfils qui après avoir vaincu l’Everest, a failli perdre 5 orteils gelés. Le Professuer Descottes de l’hôpital de Limoges a sauvé son pied en lui administrant un traitement au miel, mettant ainsi en relief les propriétés antiseptique, cicatrisante, anti-inflammatoire, antioxydante du miel.

L’auteur de l’article nous explique et je cite l’article : « Le secret antiseptique du miel, c’est l’eau oxygénée qu’il produit naturellement ! Cette fabrication découle de la présence d’une enzyme (le glucose-oxydase) utilisée par l’abeille pour opérer la transformation du nectar. Il en reste suffisamment pour qu’en présence d’un peu d’eau une nouvelle réaction chimique s’enclenche : le sucre se décompose en eau oxygénée et en acide glucolique. Il en reste suffisamment pour qu’en présence d’un peu d’eau une nouvelle réaction  chimique s’enclenche : le sucre se décompose en eau oxygénée et en acide glucolique. On connaît le pouvoir antiseptique de la première, tandis que l’acidité entrave également le développement des microbes. Quant au pouvoir cicatrisant proprement dit, il provient à la fois du sucre qui, par osmose, assèche la plaie et d’une ribambelle de composés organiques favorisant l’émission de cytokine et d’interleukine procicatrisantes. »

Si les vertus cicatrisantes, antiseptique, anti-inflammatoire ont été ainsi démontrées, le miel possède d’autres vertus, il régénère les tissus et il est antioxydant, anti-âge ! Tout bénéfice pour notre peau ! Là, on le sent bien il y a un potentiel à exploiter en cosmeto !

Les différentes variétés de miel

Il existe de très nombreuses variétés de miel, elles dépendent de :

  • l’origine géographique, flore d’une région déterminée
  • l’origine sécrétoire, miel ou miellat
  • la couleur
  • l’origine mono ou poly-florale

    Ces facteurs donnent des caractéristiques, des propriétés spécifiques à chaque miel.

Le propriétés communes à tous les miels

  • augmente les capacités du système immunitaire
  • renforce les défenses immunitaires du corps
  • combat l’anémie
  • détruit les microbes
  • calme la toux
  • augment la force et lénergie
  • calme…

Source : Ma pharmacie naturelle – Dr Donadieu

L‘apithérapie en quelques mots

L’apithérapie est tout simplement le traitement de certaines maladies par les produits de la ruche, comme  le miel, le propolis et le pollen, le venin ou la gelée royale.

Le miel n’est pas le seul produit de la ruche

La propolis :

Comme nous le définit wikipedia, la propolis est  « un matériau recueilli par les abeilles à partir de certains végétaux. Cette résine végétale est utilisée par les abeilles comme mortier et anti-infectieux pour assainir la ruche. »

Toujours sur wikipédia : « La propolis contient également beaucoup d’autres éléments comme des acides organiques, de très nombreux flavonoïdes, des oligo-éléments, de nombreusesvitamines. Il contient également du parabène, dont les propriétés antibactérienne et antifongique aident à lutter contre les pathogènes dans la ruche. »

Les propriétés de la propolis : antimicrobienne, antinflamatoire, cicatrisante et de régénération des tissus, antioxydante (en empêchant le vieillissement précoce), mais aussi elle stimule la production d’anticorps, augmente la résistance de l’organisme aux maladies, elle traite certaines maladies respiratoires : asthme, bronchite et états grippaux.

La gelée royale

La gelée royale provient de sécrétion des glandes nourricières des abeilles ouvrières âgées de 7 à 12 jours des , entre le cinquième et le quatorzième jour de leur existence. La gelée royale est une substance blanchâtre, nacrés, gélatineuse, de saveur acide et très sucrée. Elle constitue la nourriture de la reine et des larves.

Elle est composée : de 67% d’eau, de 12% de glucides (fructose, glucose), 12% de protides (acides aminés), 6% de lipides, 3% de vitamines, d’oligo-éléments, de substances antibiotiques…

Les propriétés de la gelée royale : stimulante, rééquilibrante, tonifiante, revitalisante, antibiotique… elle presente des vertus antibactériens, antiviraux et fongicides. La gelée royale stimule, protège, défatigue …

SOURCES :
Sauvager F, Les produits de la ruche et la santé humaine
« Traitement des plaies au miel : expérience du CHU de Lomé »
Les Abeilles pharmaciennes ailées / N. Ioïriche ;

VOUS AIMEREZ AUSSI :
La gelée royale en cosmétique
Le miel en cosmétique
La cire d’abeille en cosmétique