Green beauté

Au cours des deux dernières décennies, nous avons assisté à une évolution significative du marché de la beauté. On parle aujourd’hui de Green Beauty, green beauté ou de beauté naturelle, un mouvement dans lequel les ingrédients biologiques respectueux de l’environnement dominent, où les parabens et autres nocifs n’ont plus leur place.

Qu’est-ce que la green beauty ou la beauté naturelle?

La green beauty ou la beauté naturelle fait référence aux produits de beauté fabriqués avec des ingrédients naturels, non toxiques, provenant de sources durables, fabriqués avec des énergies renouvelables et emballés de manière éthique et durable, dans des emballages recyclables dans le respect de la nature. 

La beauté naturelle se propose d’éliminer les produits chimiques, nocifs qui entrent dans la composition de certains cosmétiques. Car c’est non seulement mauvais pour votre santé de les mettre sur votre corps, mais imaginez ce qui se passe lorsque des restes de ces produits toxiques sont jetés dans une décharge ou se retrouvent dans l’océan : la Nature souffre.

Pour vraiment mériter le terme « beauté verte », une entreprise doit travailler dur et être ouverte à l’innovation et à l’amélioration pour le bien de la planète. Ils doivent également être transparents sur la manière dont ils s’approvisionnent, fabriquent et conditionnent leurs produits.

Selon le magazine Forbes:

Aujourd’hui, une femme sur deux est convertie au green. Depuis le début de la crise sanitaire, ce sont 43% de femmes en plus qui consomment des cosmétiques verts, jugés responsables, bons pour la planète… et pour la peau ! Jamais les françaises n’ont autant consommé de produits de beauté écologiques, qu’elles estiment simples et accessibles. Un pourcentage qui montre comment cette tendance s’installe progressivement dans le quotidien beauté des françaises.

Comment savoir si un produit est green?

Il est difficile de dire si une marque ou un produit est vraiment green. Mais voici quelques signes révélateurs :

Les ingrédients 

Prenez un moment pour étudier les étiquettes. Cette liste peut vous aider. https://cosmetics.specialchem.com/inci-names 
Il est important de noter que tous les ingrédients synthétiques ne sont pas forcément mauvais. Parfois, utiliser un ingrédient synthétique qui a été créé dans un laboratoire est plus durable et éthique que de s’approvisionner dans l’environnement. S’il s’agit d’une marque en laquelle vous avez confiance, ils expliqueront clairement pourquoi ils ont choisi une version synthétique.

L’emballage

Parfois, les emballages ne peuvent pas être entièrement biodégradables. Recherchez de préférence des produits dans des emballages sans plastique, durables, recyclables. 

Les valeurs de la marque

Consultez les sites internet ou lisez les emballages des marques de cosmétiques pour voir si leurs valeurs correspondent aux vôtres.

Les labels

Toujours selon Forbes : des labels dont les trois plus en vogue sont : « Cosmétiques Bio », « Cruelty Free » et « Vegan », 

Le label cosmétique bio et naturel

Lorsque vous achetez un cosmétique biologique labellisé, vous avez la garantie que : La composition est propre : nos cosmétiques contiennent au minimum 95 % d’ingrédients d’origine naturelle et s’interdisent de nombreux ingrédients controversés que les consommateurs ne veulent plus ;

L’environnement est protégé : les procédés de fabrication et de nettoyage sont encadrés de façon à exclure les techniques qui seraient nocives pour la nature, et les emballages sont raisonnés ;

Les collaborateurs et les partenaires sont valorisés : les cosmétiques bio offrent des conditions de vie et de travail compatibles avec la dignité et l’épanouissement personnel, notamment à travers un commerce solidaire et équitable.

Les animaux sont respectés : les cosmétiques bio n’utilisent que les ingrédients naturellement produits par les animaux (comme la cire, le miel ou le lait). Seul le carmin fait exception, faute d’alternative végétale. Certaines marques vont plus loin et proposent des cosmétiques bio et vegan. A noter : les tests sur animaux sont interdits en Europe depuis 2013.

Le marketing est responsable et la transparence est de mise : les cosmétiques bio mentionnent sur les emballages toutes les informations qui aident le consommateur à y voir clair, comme la liste d’ingrédients ou les pourcentages d’origine naturelle et biologique

Source cosmebio.org

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller au contenu principal