Un déo, oui mais naturel

Le déodorant est l’un de nos produits de beauté préférés. En effet, rares sont les femmes qui ne détiennent pas au moins un déodorant dans leur sac afin de préserver une parfaite fraîcheur tout au long de la journée. Les modèles à bille et en aérosol sont ceux que l’on utilise le plus. Mais que cachent-ils réellement ? Au-delà de leur action rafraîchissante, les déodorants sembleraient aussi avoir de nombreux inconvénients. Faisons le point.

Pourquoi faut-il se méfier des déodorants ?

Tout le monde rêve de garder des aisselles propres et fraîches tout au long de la journée. Pourtant, cette zone corporelle est celle qui transpire le plus, surtout en période de fortes chaleurs. Même si les astuces de grand-mère sont efficaces pour masquer les mauvaises odeurs, les déodorants répondent mieux à nos attentes.

Mais saviez-vous que les déodorants sont loin d’être inoffensifs ? Malgré la sensation de fraîcheur qu’ils procurent, ces produits de beauté peuvent être extrêmement nocifs pour votre peau et pour l’environnement. Si vous ne pouvez pas vous en passer, restez vigilant en choisissant des produits naturels et moins invasifs comme ce qui est proposé sur Comme-avant.bio par exemple.

Les déodorants se déclinent sous plusieurs formes et versions : à bille, aérosol, spray, stick… Vous avez l’embarras du choix. Chacun de ces modèles présente des avantages et des inconvénients importants. D’une manière générale, tous les déodorants permettent de lutter contre la transpiration et d’éliminer les mauvaises odeurs. Ils constituent une solution efficace dans votre combat de tous les jours, notamment en période estivale. Ces produits n’ont pourtant pas seulement des répercussions sur les odeurs. Ils seraient aussi dangereux pour la santé.

Le déodorant en spray

Le déodorant en spray, ou atomiseur, est le modèle de déodorant le plus ancien. Très prisé des consommateurs, il représente plus de la moitié des ventes du marché. Son rôle est de couvrir les odeurs désagréables des aisselles en stoppant localement la transpiration et en absorbant la sueur. Même s’il répond à ses promesses sur le court-terme, le spray affiche cependant une efficacité temporaire. Il n’est donc pas très conseillé aux personnes qui transpirent beaucoup.

Malgré son efficacité, le format aérosol est loin d’être écologique, puisqu’il pollue énormément l’air. De plus, ce modèle de déodorant est composé d’alcool (pour lutter contre les bactéries), ce qui représente un danger pour la peau. Il faut savoir que la peau des aisselles est très délicate et la composition alcoolisée du spray peut l’agresser.

Le déodorant à bille

Le déodorant à bille séduit par son format pratique et sa petite taille. Il se glisse facilement dans un sac à main, ce qui fait de lui un accessoire ultra pratique et facile à transporter. Son effet « roll-on » laisse également une sensation de fraîcheur agréable sur les aisselles, et en un seul geste. Ce type de déodorant a par ailleurs l’avantage de ne pas laisser de trace sur les vêtements. Il sèche très rapidement et dépose une voile de douceur sur la peau.

Mais au-delà de ces nombreux avantages, il faut savoir que le déodorant à bille est composé de produits chimiques qui s’avèrent dangereux pour la santé. Il s’agit essentiellement des parabens et des sels d’aluminium. Ces derniers sont présents dans 80 % des déodorants anti-transpirants et les experts s’accordent désormais à dire qu’ils favoriseraient l’apparition de certaines maladies graves.

Le déodorant solide et naturel : la meilleure alternative aux déodorants classiques

Même si l’action nocive des déodorants « classiques » n’a pas encore été prouvée formellement, il est toujours préférable de rester prudent en se tournant vers des alternatives plus naturelles.

La solution la plus saine et la moins toxique

Face à la quantité de déodorants proposés dans les supermarchés et les pharmacies, il est parfois difficile de s’y retrouver et de faire le bon choix. Alors, quel produit privilégier ? Tout dépend de votre niveau de transpiration et de la sensibilité allergique de votre peau. Si vous avez une peau fragile (ce qui est le cas de la majorité des gens), nous vous conseillons de vous tourner vers les déodorants solides.

Comme il a été dit précédemment, la majorité des déodorants sont composés de produits chimiques et nocifs, tels que les sels d’aluminium, les parabens, le triclosan, la pierre d’alun ou encore les phtalates. Ensemble, ils limitent la transpiration du corps, permettent de coller les odeurs à la peau et conservent le déodorant. Ces actions peuvent pourtant perturber le système endocrinien et engendrer un déséquilibre hormonal. C’est pour éviter ces problèmes de santé qu’il est préférable d’utiliser un déodorant naturel.

Un produit aussi efficace que naturel

Contrairement aux idées reçues, les déodorants naturels ne sont pas moins efficaces que les déodorants classiques. Oui, ils n’empêchent pas la transpiration, mais cela est plutôt une bonne chose. En effet, la sueur est indispensable au bon fonctionnement de l’organisme, car elle permet de se débarrasser des toxines et de réguler la température.

Il faut aussi savoir que ce n’est pas la transpiration en elle-même qui provoque les odeurs désagréables du corps, mais son mélange avec les bactéries. À la différence des déodorants anti-transpirants, les déodorants naturels n’obstruent pas les pores de la peau, ce qui permet aux bonnes bactéries d’assurer correctement leur rôle et de couvrir les odeurs, malgré la sueur.

Ainsi, les déodorants solides sont tout aussi efficaces que les déodorants classiques. Non seulement ils aident à combattre les mauvaises odeurs, mais ils protègent aussi la peau. Ces produits sont essentiellement composés d’ingrédients 100 % naturels, comme les beurres végétaux (beurre de cacao), les huiles essentielles ou encore les hydrolats végétaux (sauge, hamamélis…). C’est ce qui leur permet de conférer une odeur agréable et parfumée à la peau.

Un déodorant économique et écologique

Comme vous le savez tous, la plupart des déodorants sont emballés dans des packagings en plastique. La fabrication des plastiques nécessite pourtant l’usage de ressources non renouvelables, telles que le pétrole, le charbon ou le gaz naturel. Ce ne sont donc pas des produits recyclables.

Contrairement aux déodorants classiques, les déodorants solides sont généralement contenus dans des emballages biodégradables tels que le carton (qu’ils soient sous forme de bâton ou de baume). Ce format écologique leur permet de préserver l’environnement et de faire un pas vers le zéro déchet.

Print Friendly, PDF & Email

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Copyright © 2020 Mes-Beautips · All Rights Reserved · Mentions légales