Vous avez jeté votre déo à la poubelle vous aussi ?

Gel d'aloe vera

Gel d’aloe vera

Je ne sais pas vous, mais en ce qui me concerne, je me suis tartinée les aisselles pendant des années avec des déos dont la composition laissait plus qu’à désirer.

La plus part contenait des trucs vraiment pas cool pour la santé. Et je ne m’en doutais même pas. J’en ai encore froid dans le dos lorsque je lis les étiquettes des déos. 

Avez-vous déjà lu la petite étiquette sur votre déo ?

Imprimée en caractères si petits qu’on pourrait croire que quelqu’un a peur qu’ils soient lus !  … Ben en fait on n’est pas très loin de la vérité.

Il peut y avoir des Cyclopentasiloxane, PCyclopentasiloxane.. tous ces composés dont les noms se terminent par SILOXANE sont en fait des ingrédients à base de silicone, ils permettent dans le cas d’un déo une application et un séchage rapide. Source : Les siloxanes

Ou des sels d’aluminium, qui ont très mauvaise réputation. Ils sont utilisés dans les déo pour réduire les sécrétions de sueur, en réduisant le diamètre des pores. De nouvelles études scientifiques accusent le sel d’aluminium de provoquer le cancer du sein. Source : Le sel d’aluminium des déodorants à nouveau accusé de provoquer le cancer du sein

Ou des parabens, ceux la on ne les présente plus, leur réputation les précède, il faut les bannir.

Vous retrouverez toute la liste des composants nocifs de cet article sur le site : danger-sante.org 

Quand j’ai commencé à être alertée, il y a déjà quelques années, j’ai tout jeté, dépitée. 

J’ai fait de la place sur les étagères de ma salle de bains et viré tous les jolis flacons aux couleurs exotiques ou fruitées, aux agréables senteurs d’agrumes ou de jasmin, aux slogans qui promettent la fraîcheur  … Bref des déos au marketing bien huilé.

Mais les problèmes liés à la transpiration eux, ils étaient toujours là, alors il a bien fallu trouver une solution.