Vous avez jeté votre déo à la poubelle vous aussi ?

Gel d'aloe vera

Gel d’aloe vera

Je ne sais pas vous, mais en ce qui me concerne, je me suis tartinée les aisselles pendant des années avec des déos dont la composition laissait plus qu’à désirer.

La plus part contenait des trucs vraiment pas cool pour la santé. Et je ne m’en doutais même pas. J’en ai encore froid dans le dos lorsque je lis les étiquettes des déos. 

Avez-vous déjà lu la petite étiquette sur votre déo ?

Imprimée en caractères si petits qu’on pourrait croire que quelqu’un a peur qu’ils soient lus !  … Ben en fait on n’est pas très loin de la vérité.

Il peut y avoir des Cyclopentasiloxane, PCyclopentasiloxane.. tous ces composés dont les noms se terminent par SILOXANE sont en fait des ingrédients à base de silicone, ils permettent dans le cas d’un déo une application et un séchage rapide. Source : Les siloxanes

Ou des sels d’aluminium, qui ont très mauvaise réputation. Ils sont utilisés dans les déo pour réduire les sécrétions de sueur, en réduisant le diamètre des pores. De nouvelles études scientifiques accusent le sel d’aluminium de provoquer le cancer du sein. Source : Le sel d’aluminium des déodorants à nouveau accusé de provoquer le cancer du sein

Ou des parabens, ceux la on ne les présente plus, leur réputation les précède, il faut les bannir.

Vous retrouverez toute la liste des composants nocifs de cet article sur le site : danger-sante.org 

Quand j’ai commencé à être alertée, il y a déjà quelques années, j’ai tout jeté, dépitée. 

J’ai fait de la place sur les étagères de ma salle de bains et viré tous les jolis flacons aux couleurs exotiques ou fruitées, aux agréables senteurs d’agrumes ou de jasmin, aux slogans qui promettent la fraîcheur  … Bref des déos au marketing bien huilé.

Mais les problèmes liés à la transpiration eux, ils étaient toujours là, alors il a bien fallu trouver une solution. 

Quelles solutions naturelles pour un déo sain, sans danger pour la santé ?

J’ai finalement trouvé plusieurs solutions pour m’en sortir !

Après avoir lu divers bouquins, je suis tombé sur ce conseil de Danièle F : L’huile essentielle de palmarosa.

Déo naturel, l’huile essentielle de palmarosa

Après avoir lu les conseils de Danièle Festy, j’ai donc acheté un flacon d’huile essentielle de Palmarosa (Antibactérienne, antifongique et indiquée pour lutter contre les odeur de transpiration).

Et je ne le regrette pas.

C’est une solution simple, rapide (le matin quand on n’a pas le temps) et très efficace.

Chaque matin je m’en mets une goutte, pure, sous les aisselles, et je dois dire que ça marche très bien. C’est très efficace, pour réguler la transpiration. 

Concernant l’odeur du palmarosa : je dois dire qu’au début, elle ne me plaisait pas trop et puis je me suis habituée maintenant je l’apprécie. Elle n’est pas entêtante, ni lourde, elle est délicate.

Son action dure toute la journée, même en ce moment, période de plein été où il fait très chaud (parfois!). Pas de trace sous les vêtements, et pas d’odeur de transpiration désagréable.

J’ai testé d’autres solutions, elles ne me conviennent pas toutes, mais il faut tester.

Déos maison

Déo maison à l'huile de coco

Déo maison à l’huile de coco

L’huile de coco 
Elle est antibactérienne, antimicrobienne. Elle va donc lutter contre les bactéries, les empêcher de proliférer et donc réduire les odeurs.
Utilisation en déo : Tamponner un peu d’huile de coco sous le bras. Laissez sècher.
Pendant l’été, lorsqu’il fait très chaud, l’huile de coco a tendance à se liquéfier. 

Le gel d’aloe vera 
Le Pur’Aloe Gel BIO : C’est un ingrédient naturel, antibactérien empêche les odeurs de se former. 
Utilisation en déo : Appliquer le gel sous le bras, laisser sécher.
Faites un essai avant dans le creux du bras, certaines personnes font des réactions.

Le vinaigre de cidre
Il a déjà de nombreux usages. J’ai été surprise de constater qu’on pouvait aussi l’utiliser comme déo naturel. Il est une parfaite alternative car il neutralise les odeurs. 
Utilisation en déo :  Mélanger la moitié de cidre, moitié d’eau dans un flacon. Puis imprégnez une boule de coton et tamponner le dessous de bras.
Laissez sècher, l’odeur de vinaigre disparait.

Recette du déo à l’huile de coco

J’ai trouvé cette recette sur le site wellness mama

Pour sa préparation, il faut les ingrédients suivants :  

  • de l’huile de coco (anti-bactériennes, reste solide en dessous de 25°C),
  • du bicarbonate (pour neutraliser les odeurs)
  • et de la maizena (c’est un absorbant naturel).

La recette est la suivante :

INGREDIENTS :
– 2 cuillères à soupe de bicarbonate de soude
– 2 cuillères à soupe de maizena
– 3 cuillères à soupe d’Huile de Coco Vierge liquide

RECETTE :

Dans un petit bol, on met les 3 cuillères à soupe d’huile de coco – Si elle est solide, il faut la réchauffer un peu pour qu’elle devienne liquide – au bain-marie, je mets mon bol contenant l’huile de coco dans une casserole qui elle, est remplie de eau chaude.

Quand l’huile de coco est liquide, j’ajoute le bicarbo et la maizena, doucement, tout en mélangeant bien (attention aux grumeaux).

Mélangez bien et mettez le contenu dans un pot, ou un stick bien nettoyé et desinfecté. 

Le déodorant maison peut également être complèté avec une huile essentielle – L’huile de palmarosa par exemple.

Utilisation : Vous pouvez l’appliquer directement sous les aisselles.

Conservation : Conserver le petit pot dans un endroit frais et sec.

J’aime bien ce déo, il est efficace, il sent bon (palmarosa). Je l’emploie plutôt l’hiver.
Pendant l’été, lorsqu’il fait très chaud, l’huile de coco a tendance à se liquéfier. 

Informations sur l’huile de coco